Bienvenue à Portland !

Bienvenue à Portland !

with No Comments

See the English version

 

Durant le long week-end férié de Memorial Day, nous sommes allés visiter la ville de Portland avec un couple d’amis.

Portland, berceau des hipsters, artistes-hippies, écolos, cyclistes, nudistes, vegan, végétariens et autres amis des animaux, a toute l’ambiance détendue d’une petite ville régionale alliée à tous les avantages d’une grande ville ; la verdure et la “weirdness” en plus. Le slogan non-officiel de la ville en dit long : “Keep Portland Weird”.

D’ailleurs surnommée la “Cité des roses”, en raison des nombreux jardins qu’elle abrite, Portland est également l’une des cités les plus écologiques des USA (en 2ème place après Seattle) et recycle plus de 67% de ses déchets !

De nombreuses célébrités sont également originaires de Portland : Matt Groenig, le créateur du dessin animé The Simpsons ; Phil Knight le fondateur de l’empire Nike ; le réalisateur Gus Van Sant, ses premiers films Drugstore Cowboy, My Own Private Idaho et Paranoid Park ont notamment été filmés à Portland ; la patineuse Tonya Harding, malheureusement connue pour son implication dans l’agression de sa rivale Nancy Kerrigan lors du championnat national de 1994 ;  le musicien Elliot Smith, dont vous connaissez sûrement la chanson “Miss Misery” entendu dans le film Good Will Hunting ; l’artiste abstrait russe Mark Rothko qui a vécu toute son enfance à Portland, et surtout l’un de mes groupes favoris The Dandy Warhols [clin d’œil à mes amies Mathilde, Mélisande et Laurianne] , qui s’est formé a Portland.

Enfin, je vous laisse apprécier l’humour second degré de la série télévisée “Portlandia“, qui contribue à la notoriété de la ville en dehors des frontières de l’Oregon. Ses courts sketchs tournent en dérision le soi-disant mode de vie bobo-bio-hipster des portlandais :

 

En route vers Portland

 

Quand même situé à plus 626 miles (env. 1000 km) de Berkeley, il nous a fallu 10h de route pour atteindre Portland. Sur la route, nous traversons la ville de “Weed” (sans blague!), le parc national de Shasta et la montagne Hood qui semble flotter au milieu du paysage.
Au passage de la frontière entre les états de Californie et de l’Oregon, le contraste est saisissant : le paysage sec et aride se transforme en une nature verdoyante et humide. Pas de doute, l’Oregon est véritablement un “état vert”.

Oldtown & Downtown Portland

 

Après un arrêt à Yreka la veille, nous arrivons finalement à destination le samedi en début d’après-midi.
Nous explorons Portland à pied et en tramway. Premier arrêt : Oldtown, le quartier le plus touristique de la ville ; le prix d’entré du petit jardin chinois nous dissuade malheureusement de le visiter ($10).

Deuxième arrêt : le centre-ville de Downtown, orné de charmantes fontaines publiques.
Nous déjeunons assis sur les gradins du Pioneer Courthouse Square, LA place centrale de Portland. Il s’y passe toujours quelque chose. Cette fois-ci, nous assistons à la séance photo d’un cortège de mariés, demoiselles en robes longues lavandes et messieurs en costumes gris.
Autour de nous les gens discutent, se rencontrent, déjeunent… un centre vivant malgré le temps nuageux.

Nous nous baladons ensuite dans le parc Tom McCall Waterfront. Ce parc populaire offre une jolie balade sur les rives de la Willamette, traversée par des ponts ferrailleux et bordée de petites boutiques et restaurants chaleureux.

Bières et ribs dans le quartier nord

 

Le soir, nous tentons un steakhouse. Portland est réputé pour ses très bons restaurants, ses “breweries” (brasseries) et sa cuisine “fusion”. Cependant, les 90 mn d’attente* du grill argentin Ox nous découragent et nous ferons finalement le plein de ribs et de viande de boeuf dans le très bon Russel Street BBQ, situé à proximité dans le quartier nord est de la ville.

Enfin, nous terminons la soirée en dégustant quelques bières dans l’excellent bar HUB – Hopworks Urban Brewery, décoré de cadres de vélos, de bouteilles et canettes de bières de tous les pays. C’est aussi le seul bar du coin qui ne ferme pas ses portes à 11h du soir… Étonnant pour un samedi soir ? !

Sur cette note alcoolisée s’achève ainsi notre première journée portlandaise.

La suite dans le prochain article, ici.

Image de couverture par Tony Webster / Flickr.
Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

Leave a Reply