Bryce Canyon

Bryce Canyon

with No Comments

 

L’étrange et beau Bryce Canyon, en plein coeur de l’Utah, fut bien la quatrième étape de notre roadtrip de l’été dernier.

Récit illustré ci-dessous.

 

Étape à Panguitch

 

Nous quittons le Grand Canyon sous la pluie, et prenons la direction de l’Utah. Rien à dire, nous avons vraiment été chanceux concernant le temps à GC (rappelez-vous, j’en parle ici). Par contre, le mauvais temps et les trombes d’eau nous suivent durant tout le voyage.

Du coup, pour le camping c’est une fois de plus rapé. Avec bonheur, nous trouvons à Panguitch une chambre pour 4 dans le propet motel “Color country”, au nom et à la déco bien kitsch (les chambres sont décorées par des puzzles de phares (?!) et des fleurs en plastiques).

Notre courte visite de Panguitch, petit coin oublié de l’Utah, nous surprend avec ses boutiques de cow-boys, son BBQ rustique et …son charme désuet !

 

Après avoir déposé les valises, nous nous remettons bien vite en route vers Bryce Canyon.

En chemin, nous croisons arches rocheuses et massifs aux tons orangés, qui contrastent vivement avec la végétation luxuriante alentours.

 

 

 

Bryce Canyon, le magnifique

 

Amphithéâtre de Bryce Canyon © Camille by the Bay, 2015
Amphithéâtre de Bryce Canyon © Camille by the Bay, 2015

 

Dans le parc, nous découvrons l’amphithéâtre de Bryce Canyon dans toute “sa splendeur orangée” et ses fameux “hoodoos”, les pitons rocheux rouges-ocres qui s’élèvent dans la vallée.

La tradition orale indienne les nomme “Legend People“, les premiers habitants des lieux qui auraient été transformé en pierre par le Coyote – un dieu malicieux – pour les punir d’avoir abusé des ressources naturelles de ces terres.

Une légende indienne à la morale hautement écologique, qui résonne toujours d’actualités…

 

Les fameux "hoodoos" de Bryce Canyon
Les fameux “hoodoos” de Bryce Canyon

 

En parcourant le chemin qui longe le canyon, dit le “Rim trail”, d’incroyables panoramas s’offrent à nous. On s’accorde un moment de contemplation à Sunset Point.

 

 

Puis nous empruntons la piste de Navajo Loop trail. Cette courte randonnée d’une heure forme une boucle qui relie Sunset Point à Sunrise Point, en passant par le Peekaboo canyon (j’adore ce nom – cela me rappelle bien évidemment ce cher Droopy).

La piste permet de descendre dans le canyon et de se perdre parmi les hoodoos, tout d’un coup beaucoup plus impressionnants (voir effrayants) vu d’en bas…

 

Descente au coeur de canyon de Bryce
Descente au coeur de canyon de Bryce

 

Au fur et à mesure de notre descente, le paysage devient ainsi labyrinthe, et nous nous sentons tous petits parmi ce dédale de roches oranges.
Plus loin, la végétation réapparaît et fait place a un paysage quelque peu “martien”. On se sent en territoire inconnu, avec ses couleurs et textures si étrangement inhabituelles.

 

Dans la vallée de Bryce Canyon
Dans la vallée de Peekaboo Canyon

 

La remontée par Sunrise Point est également impressionnante, et permet d’apprécier une autre facette du canyon.

 

BryceCanyon©CBTB2015

 

Nous y apprécions d’ailleurs le coucher de soleil qui offre un formidable jeu d’ombres et de lumières sur tout le canyon. Un à un les hoodos s’éclairent puis se réassombrissent, au gré des lumières changeantes de la fin de journée.

 

BryceCanyon-3©CamillebytheBay2015

 

Notre visite d’à peine plus d’une demi journée fut malheureusement bien trop courte pour apprécier les nombreux autres attraits du parc, et ses nombreuses randonnées.

Cela dit, Bryce Canyon m’aura laissé un souvenir impérissable par son extraordinaire beauté et par la fascination étrange qu’il a exercé sur moi lors de notre plongée dans ses entrailles.

Un endroit comme nulle autre, à voir définitivement.

 

BryceCanyon-4©CamillebytheBay2015
Bryce Canyon depuis Sunrise Point
PanoramaBryceCanyon@Camillebythebay2015
Panoramique de Bryce Canyon
Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

Leave a Reply