Le credit score américain

Le credit score américain

with No Comments

 

Abordons aujourd’hui l’un des aspects les moins compris des États-Unis pour nous français, j’ai nommé son système bancaire, et notamment son fameux “credit score“. Petit décryptage à l’usage des expat’ :

 

Le “credit score”, c’est quoi ?

 

En gros, le credit score* c’est une note attribuée à toute personne ayant un numéro de sécurité sociale aux États-Unis. Cette note permet d’évaluer votre capacité à être un bon payeur, ou plutôt un bon rembourseur.

En effet dans un pays où le CDI n’existe pas, ce système purement américain permet de rassurer (ou pas!) tout le monde sur votre “crédibilité” et “fiabilité” financière.

Vous êtes ainsi catalogué bon payeur ou mauvais payeur selon votre credit score, allant de 300 à 850, en fonction de votre proportion à bien régler vos dettes, rembourser et payer à temps vos prêts, loyers et autres factures.

*(CS pour les intimes)

 

Concrètement, à quoi sert-il ? Pourquoi est-ce important ?

 

Le credit score est un incontournable car il facilite de nombreuses transactions de la vie quotidienne. Il permet surtout l’obtention de cartes de crédit*, de prêts auto et immobiliers ou tout autres produits de crédits.
Beaucoup d’organismes vérifient également votre CS : les propriétaires pour vérifier votre fiabilité de locataire, les compagnies d’assurances pour voir si vous êtes bon payeur, les compagnies téléphoniques ou fournisseur d’accès à internet pour éviter de vous demander une caution, etc.

Aucune banque ne vous accordera de crédits ou de prêts si votre credit score est sous la barre des 650 (entre 300 et 649 on vous surnommera même “credit leper“, soit le lépreux du crédit!!).

* petit aparté :


Attention, ce que l’on considère habituellement cartes de crédit en France, sont en fait des “debit card” – soit des cartes à débit immédiat, liées à un compte courant principal. Les “credit card” sont des cartes à paiement différé, liées à une ligne de crédit. En gros, votre banque vous avance de l’argent (avec un plafond mensuel) sur cette ligne, que vous devez rembourser à chaque fin de mois (sur un cycle de 30 jours glissants).

Pas ailleurs, il ne faut pas non plus confondre les cartes de crédit avec les cartes de fidélité des magasins. En effet, nombreux sont les magasins, comme Gap, Target ou même Amazon, qui proposent leur propre cartes de crédit : les avantages promotionnels et autres réductions y sont bien plus substantiels qu’avec une simple carte de fidélité, pour la simple raison qu’il s’agit de vrais produit bancaires. À travers la carte de crédit du magasin, l’entreprise vous avance de l’argent avec lequel vous payerez vos achats. Cependant si vous ne remboursez pas votre “prêt” avant l’échéance mensuelle, les agios ou les intérêts perçus seront très élevés.

 

Mais alors, cela fonctionne comment ?

 

C’est simple, sur le principe, plus vous remboursez vos crédits et payez vos factures, plus vous êtes bien noté.

Du coup, de manière assez perverse, pour augmenter son crédit score il est recommandé de s’endetter – c’est-à-dire d’avoir plusieurs cartes/lignes de crédits et emprunts bancaires sur le dos (bonjour la société de consommation !!).

Le but du jeu étant bien entendu de tout gérer et TOUJOURS rembourser en temps et en heures tous vos dues.

A ce petit jeu là, on a vite fait de se faire avoir car les points se perdent plus facilement qu’ils ne se gagnent, et  il y a de nombreuses choses à prendre en compte dans le calcul du CS, notamment :

 

    • La régularité des paiements et/ou remboursement effectués.
      Vos factures de téléphone, électricité, internet ou autre loyers ne comptent pas comme “bonus”, par contre si vous oubliez de les payer, cela impactera négativement votre CS. Ben tiens.

 

    • Votre ratio d’utilisation de vos cartes et lignes de crédits, doit se situer entre 10 et 30%.
      C’est-à-dire qu’il ne faut pas atteindre le plafond de vos crédits, même si vous remboursez à temps. Pour citer French District, “il faut trouver le subtil équilibre entre ouvrir des lignes de crédit pour montrer qu’on les obtient, mais pas trop quand même pour montrer qu’on en a pas besoin… En bref, il faut obtenir des crédits, mais ne pas vivre à crédit“. Whaat ?!

 

    • La diversité et le nombre de vos produits de crédits (consommation ou immobilier, prêt voiture, prêt étudiant, cartes de crédits ou lignes de crédits, etc.).
      On veut savoir si vous savez gérer plusieurs “dettes” à la fois. Par contre, à chaque fois que vous faites une demande de crédit à une banque, cela affecte négativement votre CS. Idem, à chaque fois qu’une banque ou autre organisme consulte votre CS (cela s’appelle un “credit inquiry“), cela vous fera perdre quelques points

 

 

Comment connaître son credit score ?

 

Aux USA, le credit score est géré par 3 agences privées de collection : Equifax, Transunion et Experian. C’est vers elles qu’il faut se tourner pour connaître votre CS. Attention, vous n’avez le droit de le consulter gratuitement qu’une fois par an sur AnnualCreditReport.com. Ce service autrement est payant => C’est le pays du capitalisme ici, l’auriez vous oublier ?!!.

 

Pourquoi c’est nul le credit score quand on est étranger ?

 

À l’arrivée dans ce beau pays, évidemment nous les étrangers sommes vierges de tout credit score et credit history. Et certains, comme moi, n’ont eu un numéro de sécurité sociale qu’au bout de six mois… Du coup, les débuts sont parfois galères et il faut rapidement penser à construire son fucking credit score.

C’est parfois difficile à réaliser, car de nombreuses banques sont frileuses pour accorder des lignes de crédit à des étrangers n’ayant aucun credit score, et améliorer sa note prend du temps.

Un bon moyen pour démarrer est d’ouvrir une ligne de crédit garantie (secure credit card), avec un montant bloqué à la banque qui garantie le crédit.
Il est également conseillé de prendre quelques cartes de crédits dans des boutiques par exemple, pour diversifier vos produits. Le must est d’arriver à prendre un prêt auto ou prêt de consommation que vous rembourserez conscieusement tous les mois…

 

En conclusion

Le credit score c’est le cauchemar des gens qui ne savent pas gérer leur argent, autres dépensiers ou gens tout court ! C’est tout simplement compliqué d’en comprendre toutes les subtilités si vous n’êtes pas banquiers…

Soyez rassurés, vous pouvez faire appel à un spécialiste qui vous aidera à optimiser votre CS au mieux si besoin. Cela dit, le coup de baguette magique qui permet de rendre son CS tout beau n’existe pas et il faudra s’armer de patience avant d’atteindre le score parfait de 850.

 

Vous n’avez toujours rien compris au credit score?

C’est normal. Essayez de lire cet article ou celui-ci. 🙂

 

Photo de couverture par S. El Himdi, 2015.
Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

Leave a Reply