Sous le soleil de San Diego

Sous le soleil de San Diego

with No Comments

See the English version

 

Pour fêter la fin de 2015, nous nous sommes réfugiés au soleil, au sud de la Californie. En effet, à cause d’El Nino, c’était le déluge climatique à Berkeley cet hiver : il pleuvait et faisait froid (nous n’étions plus habitués).

Quoi de mieux donc que d’aller se réchauffer à La Jolla, charmante petite ville balnéaire disposant d’une plage immaculée, à côté de San Diego.

 

Découverte de La Jolla

La Jolla Shores Hotel

 

Pour bien se faire plaisir, nous avons choisi un hôtel littéralement sur la plage, avec balcons, jacuzzi et piscine.

 

La Jolla Village

 

La journée nous visitons le village de La Jolla, balnéaire et petit bourgeois. Très plaisant avec ses rues ensoleillées bordées d’immenses palmiers, et ses villas aux murs blancs. La balade le long du front de mer est particulièrement charmante, la couleur de l’eau turquoise. Pas étonnant que La Jolla signifie “bijoux” en espagnol, avec ces eaux limpides et saphirs.

Comme à leur habitude, les lions de mers jouent les stars à Children’s Pool, une alcôve naturelle où ils viennent s’entasser au soleil sur les rochers. Les falaises et côtes à La Jolla Cove abritent également une multitude de cavernes sous-marines, qu’il est possible de visiter. La plus grande d’entre elle, Sunny Jim Cave, se visite d’ailleurs à partir d’une boutique forcément nommée “the Cave store”.

La Jolla Beach

 

La plage de La Jolla est une longue bande de sable fin, ponctuée de cabines de sauveteurs, qui me font penser à “Alerte à Malibu”. Fréquentée par les familles, c’est surtout un véritable coin à surfeurs.

Le 1er janvier, nous assistons même à l’étonnant premier bain de l’année : une foule bigarrée et courageuse de nageurs s’est en effet rassemblée pour plonger en même temps dans les eaux (froides) de l’océan.

Premier bain de 2016 à La Jolla plage © Camille by the bay, 2016
Premier bain de 2016 à La Jolla plage © Camille by the bay, 2016

 

Les nombreuses plages situées le long de la côte de San Diego sont également très réputées, notamment celles du parc régional de Torrey Pines. A mi-chemin, nous y découvrons le Salk Institute, un centre d’études biologiques situé face à la mer et construit par l’architecte Louis Kahn. La structure rappelle beaucoup les constructions en béton de Le Corbusier, dont il était un fervent admirateur.

 

 

C’est finalement à Torrey Pines State Park que nous assistons au dernier coucher de soleil de 2015, sublime.

 

Coucher de soleil à Torrey Pines State Natural Reserve © Camille by the bay, 2016
Coucher de soleil à Torrey Pines State Natural Reserve © Camille by the bay, 2016

 

San Diego

 

San Diego est avant tout une destination familiale, avec son front de mer, son temps ensoleillé et ses multiples parcs d’attraction, dont le plus connu est Sea World. Cela dit, son centre-ville plutôt vivant offre aussi un certain nombre d’activités à faire.
En cette fin décembre, c’est donc en t-shirt et lunettes de soleil que nous explorons en premier le quartier historique de San Diego, Gaslamp Quarter.

 

Gaslamp Quarter

 

Ancien quartier de débauche au XIXe siècle, où régnaient saloons, bordels et fumeries d’opium, il a été depuis renommé Gaslamp Quarter et restauré dans les années 70. C’est aujourd’hui un quartier vivant et touristique, bordés de lampes à gaz style “ancien temps”, offrant une grande diversité de restaurants et autres bars chics. Seuls les quelques clubs et “boutiques pour adultes” nous rappellent son ancienne vocation.

 

Gaslamp Quarter à San Diego © Camille by the bay, 2016
Gaslamp Quarter à San Diego © Camille by the bay, 2016

 

 

Pour le reste, San Diego est à l’image des grandes villes américaines : bétonnée et récente, avec avenues carrées, et immeubles gigantesques. Heureusement le bord de mer, les espaces verts et quartiers variés (little italy, old town, east village etc.) qui la composent la rendent un peu plus charmante et unique.

Aux joggeurs bodybuildés et nombreuses (fausses) blondes croisés en chemin, on se rend aisément compte qu’ici c’est bien la Californie du sud, un poil plus superficielle…

 

Balboa Park

 

Après avoir visité la marina et le touristique Seaport village, nous explorons une section de Balboa Park, immense étendue verte abritant de multiples musées, théâtres et attractions populaires.

 

BalboaPark-SanDiego2©CBTB2016

 

 

Tout comme le Palace of Fine Arts de San Francisco, les différents pavillons – d’un goût néo-hispanisants kitschissime – du Balboa Park ont été érigé à l’occasion de l’exposition universelle Panama – Pacific de 1915/16. Ces structures éphémères en stuc ont tellement plu à l’époque qu’elles ont ensuite été remplacées par une architecture en béton plus durable.

 

 

Le Balboa Park est véritablement gigantesque (il fait 2 fois la taille de Central Park à New York!) et abrite notamment le fameux zoo de San Diego ainsi que certaines pépites comme le “Old Globe”, théâtre à ciel ouvert de 600 places évidemment inspiré du Shakespeare Globe de Londres.

 

BalboaPark-SanDiego5©CBTB2016
Palmeraie du Balboa Park © Camille by the bay, 2016

 

Coronado Hotel

 

En fin d’après-midi, nous terminons par une visite à Coronado Island, où se situe l’hôtel Coronado du même nom, reconnaissable à son architecture en bois et ses “tourelles” rouges. L’hôtel est surtout connu pour avoir servi de cadre au film “Some like it hot” avec Marilyn Monroe.

 

Hotel Coronado à San Diego © Camille by the bay, 2016
Hotel Coronado à San Diego © Camille by the bay, 2016

 

Plage de Coronado Island, San Diego © Camille by the bay, 2016
Plage de Coronado Island, San Diego © Camille by the bay, 2016

 

Ainsi s’achève – sur un autre coucher de soleil – notre agréable court séjour. Situé à quelques dizaines d’heures de voiture de San Francisco, La Jolla et San Diego sont définitivement des destinations de choix pour buller au soleil ou pour des vacances actives entre amis ou en famille. Je recommande.

Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

Leave a Reply