Style vestimentaire dans la Bay Area

with No Comments

 

Parlons style vestimentaire aujourd’hui.
Depuis mon arrivée en Californie, j’ai remarqué quelques différences notables en matière d’habillement.

 

Tout d’abord, en Californie il fait beau et chaud. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les étudiant(e)s de Berkeley n’ont généralement pas peur de porter des vêtements courts : mini (mini) shorts, petits hauts, tongs ou chaussures Tom’s, sont portés quotidiennement. Contrairement à une certaine image que l’on peut avoir des américains en France, la plupart des californiens font beaucoup de sport et cultivent le culte du corps.

Montrer ses jambes ou ses pectoraux n’est donc pas un problème, et cela n’est pas du tout considéré comme choquant. Sans compter que le rapport à la nudité est plutôt décomplexé – toutes les occasions sont bonnes (parade, courses à pied, évènements) pour se dénuder dans les rues de San Francisco* !

Débarquant de Paris, où porter une jupe à peine au-dessus des genoux est juste une invitation pour certains à se faire insulter ou molester dans le métro (je parle d’expérience), cela fait une sacré différence !

* Faites l’essai, tapez “Bay to Breakers” dans Google images et vous verrez que je n’invente rien.

 

D’autre part, le style général est plutôt “casual”, c’est-à-dire décontracté.
Le principe est de se sentir à l’aise et confortable dans ses vêtements. Peu importe le style.

Le regard des autres ne semble d’ailleurs pas avoir l’air d’importer beaucoup : j’ai vu des étudiants commander des burgers en pyjamas, et des gens assister à un spectacle de danse en jean-baskets de sport, les pieds posés sur la balustrade du balcon…

Fidèle à mon style parisien, il m’est ainsi souvent arrivée de me sentir  « trop habillée » pour sortir dehors, aller dîner ou même boire un verre dans un endroit en vue de la baie.
Un jean et des basket suffisent amplement dans la plupart des cas.

N’allez cependant pas croire qu’ils n’ont pas de style ici. Au contraire, à San Francisco on rencontrera facilement des gens aux looks hipster ou hippies très travaillés, soulignant des personnalités affirmées. Cheveux bleus ou roses (au choix) et bien sûr barbes longues sont pléthores dans le coin.
De même, il suffit de se balader dans le Financial District  pour croiser des employés en tailleurs et costumes, aux looks impeccables.

Enfin quand l’occasion l’exige**, on sort le grand jeu vestimentaire : talons (très) hauts, robe BCBG, vestes ou costumes de créateurs, accessoires hype…

**(une sortie en boîte, un gala, une dégustation de vin, un dîner dans un restaurant gastronomique ? Pas toujours évident, pour nous européens, de savoir comment déterminer cette occasion).

Quoiqu’il en soit, les américains n’hésiteront cependant jamais à vous complimenter dans la rue si votre style leur plaît, surtout si vous “sortez du lot”. Une franchise des plus sympathique.

 

pantalon de yoga chat espace
Yoga pant de l’espace ! © C. Doue, 2015
Enfin, en dernier lieu, il me faut vous parler du YOGA PANT, composante essentielle du style décontracté féminin, et véritable religion dans la Bay Area.

Le yoga pant, c’est quoi ? Il s’agit d’un legging sportif que l’on porte – à la base – pour faire du yoga. Il est très agréable à porter, mais aussi très moulant.

Sans généraliser, en France, ce genre de bas se porterait plutôt à la maison ou pour pratiquer une activité sportive.
Ici,  toutes les femmes – de l’adolescente à la retraitée – le portent quotidiennement pour faire les courses, se balader dehors, aller en cours, aller au restaurant, faire du jogging, aller au théâtre…

Accessoire des plus trendy, il est ainsi décliné en toutes matières, motifs et couleurs imaginables, et peut atteindre des prix assez élevés. Par exemple, à Lululemon les yoga pant coûtent entre $80 et $150 !

Yogi fraîchement convertie, j’en compte moi-même deux dans ma penderie. Un vrai phénomène ce yoga pant…

 

Bien entendu, ces quelques appréciations sur la mode dans la région de la baie sont toutes issues de mon observation personnelle et sont donc subjectives. N’hésitez pas également à me laisser vos commentaires et avis sur le sujet !

 

Photo de couverture par James Dean / Flickr.
Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

Leave a Reply