Visite de Portland, la suite

Visite de Portland, la suite

with No Comments

Le dimanche n’aurait pas pu mieux démarré : nous brunchons dans un café Eat : An Oyster Bar abrité dans un entrepôt réaménagé, tout en écoutant un groupe de jazz live. Ambiance décontractée et hipster. La déco hétéroclite vaut le détour, le bar est orné d’une tête de sanglier empaillé à casquette.

brunch à portland © Camille by the Bay
Eat: an Oyster Bar, à Portland © C.Doué, 2015

NE Alberta Street, le quartier hipster par excellence

Nous marchons ensuite jusqu’à NE Alberta Street, qui traverse le quartier le plus hype de la ville. On y trouve fresques murales, charmantes boutiques de tricot, de vêtements “éco-durables” ou d’accessoires hipsters parfois étonnants, et de nombreux restaurants et cafés où l’on fait toujours et encore la queue… Nous croisons ici des gens cools à “bonnets” grattant la guitare dans un coin de rue ou se baladant à vélo. Typiquement “Portlandish”.

Nous reprenons le tramway, direction Pearl District. Ce quartier possède un charme particulier avec ses anciens entrepôts industriels, gare de chemins de fers et anciennes usines entièrement rénovés dans les années 80.

Désormais, boutiques de sport outdoor, galeries d’arts, brasseries et sièges sociaux de grandes entreprises forment le paysage de Pearl District.

Pearl District

 

Au coin de W Burnside Street et SW 9th Street, nous tombons sur Powell’s City of Book. Une librairie gigantesque (la taille d’un pâté de maison) de plusieurs étages proposant des centaines de bouquins neufs ou usagés.

Un vrai paradis littéraire. Des trésors s’y cachent : dans la salle dédiée aux anciens livres et versions originales, nous tombons sur la toute première édition d’Huckleberry Finn de Mark Twain, pour la modique somme de $ 3,750 !

Entre SW 9th Ave et Park Ave, se trouvent les fameux “food cart” de Portland. Ces stands de rues proposent toutes les cuisines du monde : saucisses allemandes, nouilles thai, burger américain, tacos mexicains…. Ne résistant pas aux odeurs alléchantes, nous commandons un sandwich et un thé glacé revisité à la menthe dans un stand marocain.

Nous partons ensuite visiter le jardin japonais, situé dans le parc Washington. Véritable petit havre zen, le jardin japonais recèle de petites fontaines, ponts en bois, ruisseaux, cascades, et étangs où l’on peut observer des poissons Koi multicolores.  On s’y sent merveilleusement bien et apaisé.

Nous visitons ensuite la plus ancienne roseraie publique des États-Unis. International Rose Test Garden a en effet été créé en 1917 à Portland, contribuant ainsi largement à son surnom de “Cité des Roses”. Toutes les couleurs, variétés et senteurs de roses sont représentées dans ce parc, ouvert à tous jusqu’à 10h du soir.

Enfin nous achevons notre fatiguante journée de marche, en dînant dans l’excellent restaurant Masu Sushi, le meilleur japonais depuis mon arrivée aux Etats-Unis ! Les plats de sashimis et makis sont aussi bons que beaux et servis dans une atmosphère feutrée des plus agréable.

Nous repartons hélas dès le lendemain.

Cela dit, avant de quitter Portland, nous faisons un dernier arrêt le lundi matin dans l’un de ses endroits incontournables : Voodoo Doughnuts !

Cette pâtisserie, connue pour ces donuts excentriques (le plus fameux est le donut au sirop d’érable et au bacon), ses boîtes roses et sa déco éclectique, attire du monde : nous faisons la queue pendant 30 mn avant de pouvoir commander notre content de sucreries !

Voodoo Doughnuts, Portland © Camille by the bay
Voodoo Doughnuts, Portland © C.Doué, 2015

Au final, nous avons beaucoup apprécié l’atmosphère détendue et tranquille de Portland. Nous y avons senti ses habitants heureux et épanouis.

Par rapport à la région de la baie en Californie où le coût de la vie et les loyers atteignent des sommets excessifs, le niveau de vie à Portland semble plus abordable et plus serein.

Portland, une ville où il faut bon vivre….

Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

Leave a Reply