Week-end à Redwood National Park – Day 2

with 4 Comments

Notre second journée de voyage débute à Klamath (voir l’article de notre 1ère journée, ici). C’est dans cette très petite ville que nous avons dormi la veille, dans le flambant neuf Holiday Inn Express – un hôtel tellement récent, qu’il n’apparait même pas dans Google View !

Klamath, en plein cœur du territoire indien des Yurok, abrite d’ailleurs le siège officiel et administratif de la tribu. Il s’agit apparemment d’une des plus importantes tribu indienne des Etats-Unis puisqu’elle compte actuellement plus de 5000 membres.

Du coup, puisque l’on est dans une réserve indienne, l’hôtel dispose de son propre casino. Plus étonnant encore, la station service de Klamath possède aussi quelques machines à sous, plantées au beau milieu des rayons de conserves et de chips ! Et à 9h du matin, il y avait déjà des personnes en train de tenter le jackpot… Anecdote supplémentaire, le scan de la caissière émettait à chaque produit acheté, le même bruit que… Sonic quand il récolte ses “rings”.  Effet surréaliste garanti.

En chemin vers Redwood State Park cette fois-ci, nous faisons un arrêt à Paul Famous Smoked Salmon. Une petite boutique dans une cahute en bois, tenue par une charmante vieille dame indienne, qui vend du “salmon jerky” fait maison et des objets artisanaux indiens.

Tall Trees Grove

 

Après avoir fait “le plein” de saumon fumé pour notre balade, nous repartons expressément en direction du Thomas H. Kuchel Visitor Center.

permis accès randonnée tall tree grove redwood park © Camille by the bay
Permis d’accès à la randonnée de Tall Tree Grove © C. Doué, 2015

En effet, seul 50 permis sont délivrés par jour par les rangers du centre pour accéder à la randonnée de Tall Trees Grove* : premiers arrivés, premiers servis ! L’accès est limité car la route pour accéder au sentier de randonnée est étroite et non goudronnée. Heureusement, il y a peu de monde ce week-end à Redwood Park, et nous obtenons sans mal un permis au Visitor Center. Les gentils rangers prennent le temps de bien nous expliquer la procédure pour accéder au chemin.

* traduction littérale : “le bosquet des grands arbres”.

Depuis le centre Thomas H. Kuchel, il faut compter au moins 30 mn de voiture sur Bald Hills Road jusqu’à l’accès barré, puis encore 20 mn sur la piste non goudronnée de Tall Trees Road avant d’arriver au sentier de randonnée de Tall Trees Grove.

Cependant, un peu avant Tall Trees Road, nous faisons une courte pause “panorama” à Redwood Creek Overlook , situé à 2100 ft d’altitude. La vue est splendide sur tout le bassin forestier.

panorama redwood creek overlook © Camille by the Bay
Panorama depuis Redwood Creek Overlook © C. Doué, 2015

Ensuite, armé de notre permis et surtout du code d’accès, nous décadenassons la barrière pour accéder à la route forestière. On se sent un peu comme des aventuriers en terrain inconnu, et sur le chemin, nous croisons deux biches (encore !), qui nous regardent passer, immobiles telles des statues.

Nous entreprenons ensuite la balade : 2 heures de descente jusqu’à Tall Trees Grove, la clairière aux grands arbres. En chemin, nous traversons littéralement des arbres !

Tall Tree Grove Redwood park © Camille by the bay
Randonnée de Tall Tree Grove © C. Doué, 2015

Arrivée à la clairière, nous nous arrêtons un moment sur le bord de la Klamath River, pour déjeuner. Un aigle plane au-dessus de nos têtes, on s’attend presque à voir débarquer un ours noir allant pêcher un saumon frétillant. Une image d’épinal de l’Amérique sauvage.

rivière Klamath Tall Tree Grove Redwood park © Camille by the bay
La rivière Klamath à Tall Tree Grove © C. Doue, 2015

Nous empruntons ensuite la boucle Tall Trees Loop, qui nous permet d’admirer quelques spécimens exceptionnels de Séquoias géants, découverts il y a de cela 50 ans.

Tall Trees Grove doit en effet son nom à l’équipe de National Geographic qui y a découvert le plus grand arbre du monde en 1963. Cet arbre de 368 ft, soit 112 mètre de haut, avait alors été surnommé par le magazine “The Mt Everest of Trees”. Il a cependant perdu son titre en 1994 lorsque son sommet s’est effondré, le reléguant à la 134e place des plus grands arbres du monde.

Cette découverte importante a notamment contribué à la création du parc national en 1968, protégeant durablement cette forêt primaire intouchée, alors menacée par l’abattage intensif des Séquoias par les propriétaires privés de la région.

Au retour, nous reprenons le même chemin en sens inverse, en montée cette fois-ci.

Lady Bird Johnson Grove

 

Puis, avant de quitter définivement le parc, nous faisons un tour à Lady Bird Johnson Grove. Ce bosquet et la balade qui s’y rattache (à peine 1 heure de marche) ont  été dédiés à la femme du président Johnson, par le président Richard Nixon en août 1969. Un hommage rendu à cette première dame qui a activement contribué à la protection de sites naturels et notamment à la création du parc national de Redwood, qu’elle affectionnait beaucoup.

Ses mots prononcés le 30 juillet 1969 à propos du parc national de Redwood, résonne de vérité et de sincérité encore aujourd’hui :

“One of the most unforgettable memories of the past years is walking through the Redwoods last November – seing the lovely shafts of light filtering through the trees so far above. Feeling the majesty and silence of that forest, and watching a salmon rise in one of these swift streams — all our problems seemed to fall into perspective and i think every one of us walked out more serene and happier.”

 

Lady Johnson Grove redwood national park © Camille by the bay
Lady Johnson Grove © C. Doue, 2015

C’est ainsi – plus sereins et plus heureux, à l’image de Lady Bird Johnson – que nous avons quitté Redwood National Park, prêt à affronter les bonheurs et difficultés de la vie d’expatriés.

Partagez-le :
Follow Camille:

Bonjour, moi c'est Camille, geek dotée d'une âme curieuse et voyageuse. J'ai démarré ce blog en avril 2015 en tant que Frenchie fraîchement débarquée en Californie pour raconter ma nouvelle vie d'expatriée, mes impressions, découvertes et explorations de la baie de San Francisco. --- Hi, I'm Camille, a geek with a wandering and curious soul. I started this blog in April 2015 as a newly-landed Frenchy in California to tell about my new expatriate life, my impressions, discoveries and explorations of the San Francisco Bay.

4 Responses

  1. Michou Des îles
    | Reply

    je vote pour la caisse enregistreuse!

    • J’ai découvert qu’il n’y avait pas que Klamath qui utilisait le son de Sonic pour la caisse… En Oregon aussi, peut-être s’agit-il d’un bip standard ? Etrange…

  2. LOISEL
    | Reply

    On doit se sentir tout petit devant ses géants !

Leave a Reply